Dans une chaudière à condensation, il est possible de mettre en contact les gaz de combustion avec le liquide cloporteur de la chaudière. Ce principe permet des rendements de chaudières supérieurs à 110% sur PCI, soit supérieurs à 99% sur PCS.

Pour réaliser cela, un échange air/eau sur anneaux de Raschig a été mis au point par un ingénieur nommé Philippe DESPLATS, qui m'a enseignè une partie de son savoir-faire. Les Chaudières Caldor sont construites sur les plans de Philippe Desplats.

Ce principe peut être également mis en œuvre dans le cadre d'une unité de dessalement d'eau de mer par la méthode AEC (Aéro-Evapo-Condensation) breveté par le même ingénieur. J'ai personnellement travaillé pour dimensionner un éventuel démonstrateur.


 Retour au CV